L’art de mettre les gens à l’aise

C’est pas donné à tout le monde de savoir comment créer un froid lors d’un souper avec la belle-famille.  Alors pour ceux d’entre vous qui n’auraient pas ce talent, je vais vous faire une petite démonstration.

Contexte:  Souper avec la belle-famille qui ont, disons, des vues un petit peu (!) opposées aux notres quant à la maternité.

Tout le monde est à table, on mange, on discute.

B-S (je précise, ici B-S veut dire belle-soeur, et non un terme pas fin..  quoique … )  :   Alors, tu vas accoucher à l’Hopitâl XYZ cette fois ci?

Moi:  (sans réfléchir, c’est bien important de ne pas trop réfléchir avant de parler pour mettre les gens mal à l’aise) Non, non, j’accouche à la maison.

B-S & B-F :  …   …  …  …   …  … …   …  …  …   …  … …   …  …  …   …  … …   …  …  …   …  …  (vous l’aurez compris, silence qui dure une éternité)

Je continue à manger ne réalisant pas l’ampleur de mes paroles (!) …   C’est aussi important de ne pas faire de cas de la réaction des gens si vous voulez les mettre encore plus mal à l’aise.

B-F, réussissant finalement à avaler la bouchée qui lui était restée au travers de la gorge:  C’est quoi là, bientôt vous allez vous mettre au compost et aux couches de coton?

Moi, toujours aussi naïvement:  Ah, c’est déjà fait pour les couches et pour le compost j’attends juste la scéance d’information de la ville pour avoir un bac à prix réduit.  (Pour agrémenter le ridicule de la chose, notons au passage que nous avions discuté plus tôt que ma Belle-Mère, lorsqu’elle possèdait une maison, lavait son entrée avec le boyau d’arrosage, au moins une fois par semaine, même en période d’interdiction d’arroser le gazon.   Disons que la vision écologique de la belle-famille est un peu différente!)

Quand nous sommes revenus à la maison, l’Homme, un grand sourire aux lèvres, m’a demandé pourquoi on ne faisait pas plus souvent de petits soupers comme ca.

Je ne sais bien pas !

Publicités

A propos oknotok

Je suis la fille qui a dit qu'elle n'aurait pas d'enfants. Je suis celle qui prends trop de photos. Et qui ne fait pas assez de ménage.
Cet article a été publié dans Bedon rond, Humeurs, Mon p'tit moi. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour L’art de mettre les gens à l’aise

  1. Ysa dit :

    Héhé! Ah! La belle-famille! Je n’ai pas trop causé de malaise avec mes histioires d’accouchement à la maison, jusqu’à ce que mes eaux crèvent devant mon beau-père! J’ai rarement vu quelqu’un avoir le goût de partir de chez-nous vite comme ça!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s