Quand ce sont les nôtres.

Être maman, ca nous fait découvrir bien des choses sur nous même.  On découvre la fonction multi-tasking améliorée.  N’importe quelle maman vous le dira, on est capable de faire 3 ou 4 choses à la fois qu’on aurait toujours cru impossibles.   On découvre qu’on peut s’extasier devant des choses bêtes, comme un pipi dans la toilette.   On découvre qu’on peut avoir des envies de meutres sur quiconque ose critiquer notre progéniture, mais qu’on se réserve le droit de le faire.  Quand c’est nous, c’est pas pareil.  On découvre bien des choses.

Hier j’en ai découvert une que j’aurais mieux aimé ne pas savoir.  Quand ce sont les nôtres, ce n’est pas pareil.   Je ne suis pas du genre « petite nature ».  Je n’ai pas peur du sang, des bobos et du reste.  J’en ai vu ma part , merci à mes années de patinage et au médecin qui m’a scrappé le pied.  Mais maintenant je sais que la vue d’une grosse blessure sur ma petite poulette m’a énervée au plus haut point, que j’ai eu successivement le goût de vomir, pleurer et crier.

Punky a eu un accident « de porte ».   Un bout de doigt sectionné.  Du sang qui gigle partout.   Une grande soeur en panique et une maman seule avec les deux qui rageait d’être loin de toute sa famille.   On a dû faire un tour d’ambulance.  On a dû attendre des heures à l’urgence de mon hôpital qui est reconnu pour être le plus lent de toute la région.  On a dû empêcher Punky d’arracher le bout du doigt qui pendait.  J’ai eu le coeur en miettes lorsqu’ils ont fini par la recoudre et qu’elle hurlait à fendre l’âme.

Malgré tout, elle a gardé le sourire presque tout le long de notre attente.  Elle a réussi a dormir un peu cette nuit.  Et on se fait de gros calins ce matin.

Elle fêtera ses 1 an, bandage à la main, mais on s’en est sortis!  Mon coeur de maman est un peu égratigné, mais on en apprend sur nous et sur nos petits!

Publicités

A propos oknotok

Je suis la fille qui a dit qu'elle n'aurait pas d'enfants. Je suis celle qui prends trop de photos. Et qui ne fait pas assez de ménage.
Cet article a été publié dans Punky. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Quand ce sont les nôtres.

  1. Maman Verte dit :

    awww pauvre pinotte 😦

  2. catherine dit :

    Pauvre cocotte 😦 Je te comprends tellement. Moi une simple coupure m’a mise toute à l’envers…
    Bon rétablissement et bon 1 an à punky 😉

  3. TournesOL dit :

    Ah misère ! 😦 Pauvre choupette…

    C’est tellement vrai que c’est différent quand ce sont les nôtres, je suis pareil..

  4. Anonyme dit :

    Non, non, non, non, non 😦
    C’était donc ça…

    Tu aurais pu m’appeller, j’aurais pu m’occupper de ta grande…

    Gros câlins à la maman et à la minie miss
    xxx

  5. Dodo dit :

    Apparence que c’est moi l’anonyme 😉

  6. koralie dit :

    Pauvre ti-chaton 😦 gros calins a vous toutes 🙂

  7. Melissa dit :

    Bon 1 an à ta jolie Punky d’amour … et vite petit doigt guérit rapidement !!! xxx

  8. Ginger dit :

    Ayoye, pauvre cocotte…Et dans cette hosto en plus…Ils sont tellements vites par moment, non ti loups…

  9. Kanel dit :

    Ouf! Pauvre tite-punky 😦 .

    Et un joyeux premier anniversaire!

  10. oknotok dit :

    Merci pour vos bons mots!

    La guérison risque d’être plus longue que prévu, on se tappe une infection en plus! Coudonc, ca va être un premier anniversaire mémorable!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s