Les enfants, source de fierté.

2

Quand il s’agit de nos enfants, avouons le parents, on a tous un p’tit orgueil, hum, démesuré.   On est donc fier que notre progéniture aille marché avant celle de notre cousine.  Et que dire de la sensation de fierté qui s’emparre de nous quand on constate sur Facebook que la fille de qui on était jalouse au secondaire, ben son gars de 3 ans est pas encore propre alors que notre fillette elle, tellement incroyable, fait ses pipis dans le pot depuis longtemps.   Que vous l’admettiez ou pas, on a tous eu cet esprit de compétition à un moment où l’autre.   Ben oui, ça ne change rien au bout du compte, ils vont tous finir par marcher, courir, faire leurs nuits et faire pipi relativement proprement, mais bon, si ça peut nous remonter le moral une journée où on a dû se lever à 4 du matin, on a bien le droit de se valoriser avec des choses qui sont hors de notre contrôle.

Je ne fais pas exception à la règle.   Oui j’aime ça quand mes enfants font des trucs cool.  Surtout devant public.   C’est un vilain défaut, mais je ne peux pas être parfaite!   Alors quand Punky s’est mise à me parler des sons des lettres qu’elle reconnaissait dans les mots, oui je faisais ma fraiche.  Non, mais c’est pas mignon une p’tite fille qui dit  » :  Maman, c’est T la première lettre de table, hein?  » ?  Surtout quand elle le fait en public, au soccer, devant les autres parents.   Puis que t’habites dans un p’tit village de campagne et que dans les parents, y’a 2 profs de l’école primaire et le directeur.

La conversation continue.

– Oui, ma chouette!  Et ensuite, quelle lettre il y a pour faire le son TA ?

– (réflexion) … hum, je sais un A!

-C’est ça! T et A , ça fait TA, comme dans table.

-Et comme dans Tabar …(mère qui s’empresse de couper son enfant)

-Viens ma chouette on va aller discuter plus loin!

Faque, sachez le, l’orgueil est un vilain défaut et vos enfants vous le rappeleront souvent.  Surtout devant les profs et le directeur.  Tabar(…) !

Publicités

A propos oknotok

Je suis la fille qui a dit qu'elle n'aurait pas d'enfants. Je suis celle qui prends trop de photos. Et qui ne fait pas assez de ménage.
Cet article a été publié dans N'importe quoi. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Les enfants, source de fierté.

  1. Ah ah tellement vrai! Et ça commence dès 18 mois chez nous puisque le dragon dodu a décidé de répéter tous les mots qu’il entend dernièrement dont un délicieux Pu**** qui est sorti de la bouche de sa délicate mère, moi, lorsqu’il a lâché son autobus jaune en métal sur mon orteil… devant belle-maman et tous les invités de la fête de son frère. Ô joie…

  2. Catherine dit :

    Hahahaha ! J’ai vraiment éclaté de rire à la fin, pour le « tabar… ». 😛 J’adore ta manière de raconter les choses. 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s